190km

Port de Honfleur - Normandie

Ce matin je suis parti pour mon avant dernière grosse sortie avant l’Alpen Brevet. J’avais prévu de faire 6h30 mais avec le beau temps je me suis pris au jeu et j’ai rallongé un peu : 7h10 et 190km (!) à 155W de moyenne.

Réveil pas trop tôt quand même, pour un départ à 9h00. Ma femme était prévenue que je ne rentrerais pas le midi donc j’ai préféré dormir plus.
Soleil, peu de vent, les conditions sont idéales. La mise en route est un peu difficile, j’ai les jambes lourdes, mais au bout d’1h ça commence à aller mieux. Les champs de blé défilent, le SRM fonctionne à merveille pour cette première grosse séance. Je croise quelques cyclistes du dimanche qui sont sans doute loin de s’imaginer la chevauchée que je vais m’offrir.
Point de vue ravitaillement, j’ai prévu 1L d’Isostar Long Energy, 1L d’Isostar « normal », 2 barres Isostar Daily Energy et 4 barres de céréales. Depuis quelques temps je ne m’encombre plus trop, car de toute façon dans les grosses sorties il faut s’arrêter pour recharger en boisson, donc on peut toujours acheter à manger.
Cabourg, Houlgate, Deauville, Trouville, Honfleur, les stations balnéaires défilent. Il y a des hordes de vacanciers et des voitures dans tous les sens, c’est assez dangereux. Je suis obligé de faire pas mal de roue libre dans les embouteillages, la vitesse moyenne en prend un coup.
Après Houlgate, la route côtière est assez casse patte, ça monte et ça descend tout le temps. Je suis content d’être passé au 39 dents, je peux monter plus en souplesse. Les côtes sont avalées à 250W et 80rpm de moyenne.

Pont de Normandie

Je pousse jusqu’au Pont de Normandie, ça faisait un bout de temps que je me disais qu’il faudrait y venir à vélo. Au pied, la côte a l’air assez impressionnante, mais en fait elle se monte facile. Quand il y a vraiment du vent ça doit être une autre paire de manches…
Au retour je m’arrête faire le plein à la Station Elf de Honfleur, je vous dit pas la tête des types en train de remplir le réservoir de leur 4×4 et autres Porsche ou Mercedes. Au menu : 1,5L de Cristalline, 1 canette de Minute Maid Passion, 1 canette de Coca Cola, 1 sandwich poulet-oeuf-mayo. Remplissage des bidons et dégustation de ce repas gastronomique sur un banc juste à côté avec les passants qui me prennent pour un fou. Qu’est ce que ça serait s’ils savaient que j’étais parti pour 190km…
Le retour se fait sans histoire, je suis dans un espèce d’état euphorique, je pourrais encore rouler au même rythme pendant des heures. C’est parfait vu que d’après mes calculs il me faudra environ 11h50 pour venir à bout de l’Alpen Brevet…

Laisser un commentaire