2 jours de ski de rando dans la Vanoise

Départ de La Rosière vers 7h30 en direction de Val d’Isère, point de départ de notre randonnée de 2 jours.
Vers 9h nous sommes dans le téléphérique du Fornet et aprés quelques autres remontées mécaniques nous atteignons le sommet de ce secteur du domaine skiable, qui borde tout simplement la route du Col de l’Iseran… Que seuls les cyclistes semblent apprécier à sa juste valeur.
Quelques minutes plus tard, les ARVA sont en route et les peaux sous les skis. Nous attaquons l’ascension du Col de l’Ouille Noire (3229m), porte d’accès au Parc National de la Vanoise.

Col de l’Ouille Noire - Parc National de la Vanoise

Cette première montée constitue une entrée en matière assez soft, permettant à chacun de se mettre en route et de s’habituer au paquetage qu’il a sur le dos.
Dès le sommet la vue est somptueuse, les espaces vierges du Parc National de la Vanoise s’offrent à nous. La première descente dans la poudreuse n’est qu’une formalité, la neige est excellente.

Col du Montet - Parc National de la Vanoise

Après un petit casse-croûte et un peu de thé, nous attaquons la deuxième difficulté de la journée, le Col du Montet (3185m). La fin de l’ascension est assez technique, avec beaucoup de pente et des conversions à faire sur neige glacée. On décide finalement de terminer les skis sur le dos, c’est quasiment de l’escalade.

Skis sur le dos - Parc National de la Vanoise

En haut un nouveau panorama à couper le souffle s’offre à nous.
Il est temps d’entamer la descente vers le refuge par le Glacier des Sources de l’Isère, la neige est moins facile à skier et avec la fatigue je me prends 2-3 chutes dans la poudreuse, sans bobo heureusement.
Nous arrivons au Refuge de Prariond (2324m) aux environs de 16h. A cette période de la saison le refuge n’est pas gardé, il faut mettre en route le poêle à bois pour se chauffer et cuisiner. Il y a un peu d’électricité grâce aux panneaux solaires, de quoi allumer quelques néons, mais la lampe frontale est malgré tout indispensable.

Refuge de Prariond - Parc National de la Vanoise

Après un repas copieux (jambon de montagne, Beaufort et pâtes) arrosé de vin de Savoie et de Génépi on décide de descendre les matelas pour dormir en bas près du poêle, car dans les dortoirs la température ne dépasse pas le 0°C.
Bonne idée car dehors pendant la nuit la température est descendue à -20°C…
Jeudi matin départ vers 8h30 pour le Col de la Galise (3034m) soit environ 750m de dénivelé. La mise en route est un peu délicate pour certains…

Col de la Galise - Parc National de la Vanoise

En haut on a une vue panoramique sur l’Italie et le Parc National de Gran Paradiso. Le foen est violent, on déphoque rapidement pour attaquer la descente. La neige est de qualité plus variable, parfois poudreuse, parfois décapée et durcie par le vent. Mais bon skier sur de la neige vierge de toute trace, c’est le top, et même s’il y a quelques crevasses par ci par là avec le Guide on se sent en sécurité.
De retour au refuge sur le coup de 13h on casse la croûte avant d’entamer la descente sur Val d’Isère.

Gorges du Malpasset - Parc National de la Vanoise

Le retour vers la station s’effectue par les Gorges du Malpasset. En fait on skie tout simplement sur le lit de l’Isère, qui l’hiver est recouvert d’un mateau neigeux suffisamment important pour ne pas risquer de tomber dans l’eau glacée… Sur la fin on emprunte la route du Col de l’Iseran, qui n’est pas déneigée au dessus de Val d’Isère.
Le retour à la station marque le retour à la civilisation, avec ses hordes de skieurs indisciplinés. Durant ces 48h le dépaysement a été total : les batteries sont rechargées pour le travail et l’entrainement !

3 réflexions sur « 2 jours de ski de rando dans la Vanoise »

  1. Superbe reportage, superbe photos. Je ski sur val d’isere depuis l’age de 3 ans, je connais donc bien le coin puisque je viens aussi en été. Pour moi il y a pas mieux comme domaine et station. Tout est top sauf le prix des forfaits et des locations mais bon on peut pas tout avoir!
    Bonne reprise!
    Alban

  2. Salut,
    J’ai skié 1/2 journée sur le domaine de Val d’Isère proprement dit, ça a l’air vraiment bien, même si effectivement les forfaits sont chers… Quand je vais en Suisse c’est une petite station familiale, dans les Alpes en France on est dans une autre dimension au niveau de la taille des domaines skiables.
    En tout cas le ski de rando avec un Guide c’est génial, et avec un groupe de 4-5 c’est même moins cher que les remontées mécaniques !
    @+
    (Je n’ose pas te demander des nouvelles du matos ?)

  3. Le srm est arrivé et tout est nickel.Etat neuf ou presque, ça valait le coup de tenter ma chance à 1200 euros finalement.Manque plus que le RXR pour le monter dessus!! NOrmalment debut fevrier, bon vu la meteo de janvier cela m’a pas trop manqué mais bon 1 mois de retard quand meme!! J’hesite maintenant sur le groupe durace 2009 ou sram red !

Laisser un commentaire