7h

Dernière grosse sortie avant l’Alpen Brevet. J’avais prévu de rouler 8h mais avec le vent et la pluie j’ai préféré raccourcir pour ne pas risquer de tomber malade.
Départ vent de face, long rallye dans le bocage désert. Le ciel est noir, il n’y a pas de voitures, pas de vaches dans les champs, personne dans les villages, pas de lumière dans les maisons… C’est la Solitude ! Heureusement que je suis parti avec 8h de bonne musique (électronique), sinon j’aurais dû faire comme Thierry Marie dans sa célèbre plus longue échappée du Tour de France : chanter à tue tête pour ne pas devenir fou.
En plus il n’y a pas un mètre de plat : monter, descendre, monter, descendre… et toujours le vent de face. Voir la courbe SRM, c’est impressionnant.

Courbe capteur de puissance SRM

Après 3h35 de montagnes russes, arrivée à Granville. Puissance moyenne : 180W. La mer est noire. Le temps est toujours aussi glauque, les vacanciers sont en tenue d’hiver…

Je fais demi-tour direct, j’ai repéré une petite supérette pour le ravito dans un village à quelques kilomètres. Retour par le même parcours, mais cette fois avec le vent de dos : 20′ de moins, 25W aussi…

Courbe capteur de puissance SRM

A 1h30 de la maison, la bruine se transforme en pluie battante, on n’y voit pas à 20m… Je termine trempé, ça faisait longtemps.
Total : 180km, 1800m de dénivelé.

Bon sinon à part la météo ce fut une sortie fructueuse, je ne finis pas vraiment fatigué, pas de baisse de régime sur la fin, merci la gestion de l’effort avec le SRM. Bonne gestion de l’alimentation et de la boisson. Pas de douleur particulière sur le vélo.
Il n’y a plus qu’à optimiser la récupération jusqu’à l’Alpen Brevet : 276km et 7031m de dénivelé !

2 réflexions au sujet de « 7h »

  1. salut

    ben moi aussi je me demande si je suis prêt
    dernière « grosse sortie samedi dans le jura
    http://www.gpsies.com/map.do?fileId=nhyuaiojwzdhplra
    J’ai déjà fait deux fois l’alpen brevet
    mais seulement sur le parcours de 170 KM
    la première fois ils avais modifié le parcours a cause la neige dans les cols on étais partis d’Andermatt avec la pluie et arrivée en haut du Gothard avec la neige.
    et l’année dernière on a eu la pluie dans la descente du premier col le Susten avec 5 degrés de température
    alors cette anée je vais voir si la météo et les jambes seront la pour éventuellement partir sur le platine

    bonne chance et a samedi ;-))

    Fred le cyclonaute bretonsuisse

  2. Le 170km c’est plus ou moins dur que la Marmotte ?
    S’il pleut c’est sûr que je ne ferai pas le Platin Tour. Je pense déjà que ça va être très dur par beau temps, alors s’il fait 5°C et qu’il neige en haut des cols c’est du suicide !
    @+

Laisser un commentaire