Barrage d'Emosson

Barrage d’Emosson

La journée de vélo en perspective s’annonce épique, avec la montée vers le fameux barrage d’Emosson, lieu d’une arrivée d’étape du Tour de France en 2016.
L’aller-retour fait environ 140kms, avec 3500D+ et 31°C prévus selon MétéoSuisse. Ça va être chaud!

Dans ce sens, la vallée vers Martigny (471m) n’est qu’une formalité avec le fort vent arrière. 36km parcourus la première heure, tranquille! Les choses sérieuses arrivent dès le rond-point à la sortie de la ville. Quel que soit le choix, c’est du lourd:
– Col des Planches (voir ici),
– Col du Grand Saint-Bernard (voir ici),
– Col de la Forclaz, mon choix du jour.

Rond-point à Martigny: Col du Grand Saint-Bernard, Col des Planches, ou Col de la Forclaz?
Rond-point à Martigny: Col du Grand Saint-Bernard, Col des Planches, ou Col de la Forclaz?

Le départ dans les vignes est somptueux, dommage que le traffic soit aussi important. En effet c’est un passage obligé vers la France voisine et la vallée de Chamonix.

Col de la Forclaz
Col de la Forclaz

L’ascension se fait quasiment intégralement en plein soleil, et quelques misérables points d’ombre n’apparaissent qu’après 1000m. Les pourcentages sont par contre réguliers autour des 6-8% et la route est un billard incroyable.

Hôtel Restaurant du Col de la Forclaz
Hôtel Restaurant du Col de la Forclaz (1526m)

Le sommet n’est pas particulièrement impressionnant, mais un restaurant attend ceux qui veulent se restaurer ou comme moi faire le plein des bidons au point d’eau à proximité.

La descente vers Trient et Le Chatelard est rapide et courte, un peu comme la descente vers Valloire dans l’enchaînement Télégraphe – Galibier.

Finhaut
Finhaut

A peine le temps de retomber à 1097m et c’est reparti pour la montée vers le Barrage d’Emosson. Jusqu’à Finhaut la route est large, puis elle se rétrécit progressivement jusqu’à ce que les voitures ne puissent plus se croiser.

Lacet sur la route du Barrage d'Emosson
Lacet sur la route du Barrage d’Emosson

Les pourcentages oscillent cette fois entre 8 et 10% tout le temps, toujours en plein soleil. Le Mont-Blanc apparaît régulièrement au détour des petits lacets tranquilles.

Col de la Gueulaz
Col de la Gueulaz

A l’arrivée, un parking et une buvette et un point d’eau vous attendent.

Barrage d'Emosson
Barrage d’Emosson

Le Barrage d’Emosson se mérite, puisqu’il se situe à 1967m d’altitude. Un funiculaire permet également de s’y rendre, depuis Le Chatelard.

Le Parfait: only in Switzerland
Le Parfait: only in Switzerland

A mi-parcours, il est temps de dégainer mon sandwich au Parfait, ma banane et mon Coca.
Pour ceux qui ne connaissent pas, le Parfait constitue la quintessence de la gastronomie suisse. C’est une espèce de pâté probablement produit à base de restes animaux et végétaux indéterminés, avec la texture de mousson de canard, et conditionné directement en tube pour une application plus facile dans vos sandwichs moisis. Le top!

Bref, après cette pause bien méritée, je redescends vers Martigny avec au passage les 400D+ vers le Col de la Forclaz. La descente est un vrai billard, c’est du bonheur!

Maison Militaire de Saint Maurice
Maison Militaire de Saint Maurice

Mais la vallée est moins glorieuse, avec le putain de vent de face. 14km/h par moment sur le plat, ça va être long!

De retour à Bex, j’attaque la montée vers Barboleuse déjà bien entamé, 35°C au compteur. Heureusement il y a des fontaines tous les 3-4kms pour reprendre de l’eau fraîche et s’arroser…

 

L’abreuvoir des Posses me sert pour une trempette improvisée. Bonne idée pour faire rebaisser la température corporelle, mauvaise idée pour les jambes, après je suis scotché.

Hot!
Hot!

Le reste de l’ascension se fait en mode gestion pour ne pas finir en coup de chaleur…

Encore une belle journée de vélo!

Laisser un commentaire