Braquets de montagne

Plus que 5 semaines avant la Time Megève Mont Blanc, je commence à penser sérieusement à ce pourquoi je m’entraine toute l’année : les cyclos de montagne et mon Graal personnel, La Marmotte.

Aujourd’hui je vais commander un peu de matériel : chaîne avec attache rapide (pour pouvoir remettre celle de plaine entre les courses) et un plateau de 34 dents.
Je vais sans doute réutiliser ma cassette de l’année dernière : 13-26 en 10V, à moins que je puisse monter un départ à 12 dents. En effet l’année dernière j’étais un peu court dans la descente de Megève à Flumet (Time Megève Mont Blanc), dans la descente du Lautaret (Marmotte) et dans la descente du Col des Mosses (Gruyère Cycling Tour).
Pour les plateaux je conserve le 50, mais je vais remplacer le 36 par un 34. Pourquoi ? Un petit calcul de développement et de vitesse m’a montré que ma cadence de pédalage de l’année dernière dans l’Alpe d’Huez après 160km n’a pas dépassé les 51rpm…
J’espère être mieux cette année vu que je serai bien mieux préparé, mais par sécurité un 34 me permettra une cadence de 57rpm si je suis aussi cuit !
C’est encore loin des 90rpm de Lance Armstrong dans ses années folles ou même des 80rpm préconisés par Frédéric Grappe en montagne, mais de toute façon je ne pourrai pas descendre plus bas en double plateau et dérailleur petite chape.

4 réflexions sur « Braquets de montagne »

  1. Et si en même temps que tu partais du 12, tu en profitais pour monter jusqu’à 27 ou 28?
    12-13-14-15-17-19-21-23-25-27 ou 12-13-14-15-17-19-21-23-25-28. L’an passé pour Croix de Fer + Galibier, le 34*28 m’a bien servi pour pédaler à 75tr/mn dans le Galibier avec une PMA de 5.2W/kg à l’époque :-). Le problème c’est de trouver des pignons à l’unité mais Marchisio le fait, les vitesses passent bien, et c’est fiable sur le temps (je craignai un peu au début).

Laisser un commentaire