Contre Moyenne Performance 5

Après les 10j intenses et multi sports des vacances de Noël, j’ai observé une période de récupération de quelques jours. Ma TSB est remontée entre +5 et +10 et cette semaine un petit rappel de PMA 30/30 sur home trainer m’a rendu plutôt optimiste sur ma condition physique du moment.

Performance Management Chart
Performance Management Chart

Ce matin le crachin est venu me refroidir un peu d’entrée de jeu, mais bien motivé je suis quand même parti pour faire un CP5 dans ma côte habituelle (voir sur Strava).
Et là, belle contre performance, avec 357W seulement et une très mauvaise gestion de l’effort. Comme j’espérais une perf entre 370 et 380W, je suis parti sur ces bases là, mais au bout de 30s j’avais déjà les jambes pleines d’acide lactique et la FC beaucoup trop haute.

CP5 aka Contre Performance 5
CP5 aka Contre Performance 5 puis 2x PMA 30/30

Résultat: 375W sur 2min, puis 345W sur 3 min, dont la dernière à… 320W! FCmax 186. Mort!

Plusieurs raisons sont sans doute venues se cumuler:
+ échauffement bof dans le crachin (6°C, imper, couvre chaussures, gants…)
+ pas d’effort max sur 5′ depuis 3 mois
+ calibration chez SRM (sans doute -3 à -4%)
+ on est en Janvier

D’un autre côté je manque un peu de bases de comparaison à cette période de l’année. En 2012, pas de CP5 en hiver; en 2011 370W mais en Novembre (et avec la calibration Watt Service optimiste); en 2010 et avant: tests 30W/2min sur HT donc méthodo pas vraiment comparable…

La semaine prochaine je refais un CP5 si j’ai des conditions favorables!
[EDIT après avis du coach] Le nouvel essai CP5 attendra la fin du prochain cycle.

5 réflexions sur « Contre Moyenne Performance 5 »

  1. Salut Benoit,

    Sur que ton échauffement n’est pas bon. Il n’y a aucune montée d’intensité. C’est clair que ça a du faire bizarre au cardio + jambes d’être à bloc direct !D’où un engorgement immédiat.
    Une montée progressive d’intensité en passant de I2 à I4+/I5 sur 10 min parait indispensable avant puis 5 min cool.
    Ensuite évidemment on a pas encore travailler la PMA et tu peux pas comparer un test fait au max de la saison avec un début de saison. SI de plus on enlève 15 w comme tu dis sur la calibration. Certainement que 365 w est possible bien échauffé. DE toute façon pour des efforts de 30s la fourchette 360/370w est la bonne.
    Alban
    P.S : pour info à 370w de PMA au max de la saison, je suis actuellement à 320w !

  2. En tout cas t’es bien courageux pour faire un CP5 en hiver, avec collant long, thermique et tout l’attirail 🙂
    Perso je souffre suffisamment à i3/i4 en ce moment, malgré la douceur du mois de janvier.

    PS : je note la remarque d’Alban concernant l’échauffement (pour mon prochain CP5/CP6… dans quelques semaines)

  3. Ça fait pas trop envie le SRM calibré une fois trop haut une fois trop bas… Quand je pense que c’est sa précision qui le fait choisir le plus souvent :-(… avec mon powertap G3, les CP5, CP20 sont reproductibles et à +/- 2% du calcul Awsoft sur une côte abritée.

  4. Je ne pense pas que le « problème » vienne du SRM en lui-même. L’avant dernière fois que je l’ai fait calibrer je ne l’ai pas fait chez SRM pour économiser quelques € et quand je l’avais récupéré je l’avais soudain trouvé beaucoup plus optimiste. Donc 24 mois après (cet automne) je l’ai envoyé à la maison mère qui m’a remis à peu de choses près la valeur d’usine originale d’il y a… 5 ans! Donc je ne crois pas qu’il y ait une grosse dérive du capteur.
    Et puis les 3-4% dont je parle sont des valeurs subjectives « au ressenti ». Mais bon on est en hiver et sans travail spécifique!

    Cet été je vais peut-être me lancer dans la méthode artisanale du poids de 25kg et de la manivelle à l’horizontale pour vérifier la calibration moi-même. Je pourrai comparer la dérive du SRM à la dérive du P2Max 😉

    Ce qui m’avait arrêté à l’époque dans le PowerTap c’était que j’avais 3 paires de roues. Et comme j’avais le budget pour le SRM….

Laisser un commentaire