Course 2009-3 : La Coulainaise (Sarthe-Cyclosportive)

Samedi 04 Avril 2009
Grand Parcours (150km – 1458m de dénivelé)
Trophée Label d’Or FFC
600 partants

Cyclosportive la Coulainaise

Arrivée à Coulaines vers 10h45 pour le retrait des dossards. De nombreux bénévoles indiquent l’emplacement des places de parking disponibles. Nickel.
Cette année le chronométrage se fait par puce électronique à la cheville, je crois que c’est nouveau, il faut reconnaître que c’est le système le plus pratique pour les coureurs. Il n’y a même pas de dossard, juste une plaque de guidon.

Échauffement tranquille pendant une petite demi-heure, il fait gris mais assez doux et il ne pleut pas. Contrairement aux éditions précédentes de La Ronde du Petit Sablé, il n’y a quasiment pas de vent, il ne devrait pas y avoir trop de bordures.

Le départ se fait par sas, exceptionnellement je suis dans le 2ème ! C’est parfait car il y a plus de 600 partants sur le grand parcours, mieux vaudra donc ne pas rester englué dans le peloton, surtout que le début de l’itinéraire est urbain.
La course part avec quelques minutes de retard, les premiers kms sont neutralisés jusqu’à la sortie de l’agglomération mancelle. Le peloton est ultra-compact, ça frotte pas mal, et pour une fois ça ne roule pas très vite, la première heure ne se fait qu’à 37km/h de moyenne alors que c’est quasiment plat.
Après un peu plus d’1h la première côte fait la sélection, 2,7km à 328W. On n’est plus qu’une centaine en tête, il y a quelques tentatives d’échappées qui ne vont pas bien loin. Les jambes répondent bien, mais je suis mal placé. Dans le faux plat suivant une cassure se produit, et évidemment je suis derrière. C’est parti pour une course poursuite de 5km à 330W pour rejoindre la tête de course…
Manque de chance, le Col des Sources (250m) arrive juste après et finit de tout faire exploser… mais cette fois j’ai définitivement loupé le wagon. Dès le pied j’ai senti que j’étais en sur régime, j’ai donc préféré monter à ma main (325W). Bilan au sommet : une échappée puis un 1er groupe de 40 suivi d’un 2ème groupe de 40 dont je fais partie. Les 20 dernières minutes ont été musclées : 294W soit 328W NP… Il est temps de souffler !
Du 60ème au 120km c’est très vallonné, il pleut un peu, je reste tranquille dans mon peloton, ça ne roule pas trop mal. Il y a quelques membres de « Teams » qui n’ont pu accrocher la tête (GO2 Drink, Cervélo).
A 30km de l’arrivée un gros groupe nous reprend, on doit être environ 120. Et hop ça frotte à nouveau, et le rythme s’accélère. J’ai un regain d’énergie, mes jambes ont un deuxième souffle. Je reste tranquille dans les roues jusqu’à l’arrivée pour ne pas risquer la chute. En fait je cours peu à la Moncoutié, il faut vraiment que je me force pour rester bien placé dans les gros pelotons.
Finalement j’arrive pour la place de 45ème, à 12 minutes du vainqueur qui a dû s’extirper dans le final du peloton qui s’était constitué en haut du Col des Sources. Je n’ai pas de regret car je ne suis pas sûr que j’aurais pu tenir le rythme jusqu’au bout.

Bilan :
Bon début de saison, le nouveau parcours est sympathique avec des faux plats du 1er au 50ème puis du 100ème au 150ème km et des montagnes russes au milieu. Organisation toujours excellente.
J’ai bien mieux réussi ma course que l’année dernière, avec de la force dans les bordures et de la vélocité dans les côtes. Les valeurs de puissance ne trompent pas : en 2008 229W (NP) avec l’ergomo et en 2009 265W avec le SRM ! Bon par contre il faut reconnaître que je suis plus avancé dans mon plan d’entrainement…
On verra demain ce que va donner La 77 😉

Laisser un commentaire