Course 2012-03 La Coulainaise

Samedi 31 Mars 2012
Trophée Label d’Or FFC
107km – 800D+
Environ 400 partants

La Coulainaise 2012
La Coulainaise 2012

Une fois n’est pas coutume je ne fais cette fois-ci que le petit parcours, pour la simple et bonne raison que vu l’horaire de départ je n’ai pas le temps de faire les 157km…
Autre fait inhabituel ici, il fait beau et il y a assez peu de vent. Je me rappelle il y a 2 ans, il avait carrément neigé dans le « col »…

Le départ est assez atypique pour une cyclosportive, puisque donné en pleine zone urbaine au milieu des barres de HLM. Du coup les 1ers kms à 400 concurrents sont à chaque fois assez périlleux, entre les trottoirs, les îlots directionnels et les plaques d’égout.
La première difficulté arrive après un premier 1/4h assez tendu où les chutes se sont enchaînées. Il s’agit d’un faux plat de 6km avec une bonne relance au pied et au milieu, de quoi faire une première sélection. Imédiatement ça fuse de tous les côtés et  je vois une vingtaine de coureurs sortir par petits groupes. Parti de l’arrière je me dépêche de remonter avant que ça n’explose complètement, mais j’ai les jambes dures, ça ne sera pas la grande forme aujourd’hui.
Malgré tout j’arrive à accrocher le 1er peloton, on doit être une trentaine environ avant qu’un groupe de cinquante ne revienne un peu plus loin. 25min@ 329W NP.

A nouveau ça se met à frotter, il y a même un type qui finit sur le capot d’une voiture garée sur le bas côté… La classe!
J’aborde le 1er « col » de l’année, le Col de la Source (243m) en queue de peloton avant à nouveau de remonter le groupe pour accrocher les premiers au sommet. Une nouvelle fois il y a un regroupement après la descente, mais cette fois on ne doit plus être qu’une soixantaine. La 1ère heure a été courue à 301W NP, exactement comme en 2011.

Le reste du parcours constitue une bonne sortie d’entrainement en groupe avec pas mal de bouts droits dans le vent sur le 51×12. Des fois je me dis que pour ce style d’épreuve il vaudrait mieux que je monte un 11…
Drôle de sensation, je ne me sens bien ni sur le plat, ni dans les côtes, mais malgré tout je ne suis pas à fond et je suis assez facilement le rythme de ce 1er peloton.

Finalement on coupe la ligne d’arrivée à une cinquantaine environ, pour la 15ème place. 2h57 pour 107km, 276W NP. Bonne perf au niveau du classement et des watts, mais avec des mauvaises jambes. L’inverse du Raid des Alpilles, va comprendre…

Laisser un commentaire