Course 2012-06 Les Cimes du Lac d’Annecy

Dimanche 30 Septembre
Saint Jorioz (74)
133km – 3000D+
250 partants

Les Cimes du Lac d'Annecy CyclosportivePas de chance cette année avec la météo, les nuages sont bas, promettant du brouillard et du crachin en altitude. Au départ le peloton est donc assez clairsemé, mais bon il y a quand même environ 250 vaillants prêts à affronter le froid et la pluie.

Le départ en bord de lac est donné avec un peu de retard, après les consignes de Ludovic Valentin et un discours de Mr le Maire de Saint Jorioz, sympathique mais bien langue de bois politicienne.
Les premiers kms jusqu’à la sortie du village sont neutralisés, ce qui permet à tout le monde de démarrer tranquillement dans un peloton de taille très raisonnable pour une cyclosportive. Ça change de d’habitude! La montée vers le Semnoz est roulante et régulière aux alentours de 5-6%, ce qui met tout le monde en file indienne. Dès les lacets de la sortie de Saint Jorioz, j’aperçois la voiture ouvreuse bien plus haut, les hommes de tête ont sans doute près de 2min d’avance sur mon groupe, on ne joue pas dans la même catégorie!

Crêt de Chatillon
Crêt de Chatillon

Au Col de Leschaux je suis dans un groupe d’une dizaine où chacun prend des relais à tour de rôle, le rythme est soutenu mais sans se mettre dans le rouge. On commence à rattraper un bon paquet de cyclos partis trop vite.
Plus on monte, plus il y a de brouillard, ce n’est pas aujourd’hui que l’on pourra profiter de la vue sur le Lac d’Annecy… Mais pour le moment on reste secs, ça ne va pas durer. Sur le sommet du Crêt de Chatillon il se met à crachiner, je range mes Oakley embuées en prévision d’une descente qui s’annonce périlleuse avec les Lightweight, il va falloir penser à freiner de bonne heure avant chaque virage…

Après à peine 500m de descente je roule sur une pierre, pneu arrière éclaté, à 40km/h sur la jante, c’est chaud. Heureusement en ligne droite, donc je m’arrête sur le bas côté sans trop de problème. J’imagine la même chose dans la descente du Glandon… non il ne vaut mieux pas trop y penser! Remontée au ravito à pied sous une pluie battante et 6°C, attente du camion balai, transfert dans la voiture d’une signaleuse, le retour sur la ligne d’arrivée est assez épique. Un grand merci aux bénévoles qui se sont succédés pour me ramener à Saint-Jorioz!

La saison se termine un peu en queue de poisson, mais ça aurait pu être pire! Avec la pluie et le froid pas mal de concurrents ont abandonné et sont rentrés direct à Annecy dès le Semnoz. Rodolphe Lourd a coupé aussi. Félicitations aux finishers!
Question watts, 1h16@298W NP pour le Crêt de Chatillon sans être à bloc, je suis content. Au passage j’ai aussi amélioré sans le chercher mon CP20 et CP60 de la saison (319 et 295W). Bon OK Rodolphe Lourd fait la même chose avec 9kgs de moins sur la balance, ce qui lui fait gagner près d’1/4h sur la montée…

2 réflexions au sujet de « Course 2012-06 Les Cimes du Lac d’Annecy »

  1. En effet, c’est bien dommage que la météo n’ait pas été de la partie. Au regard des puissances développées dans le Semnoz, la forme semblait au rendez-vous. C’était pas le jour des leightweight : un cycliste alsacien a cassé sa roue arrière. J’ai bien fait de ne pas y être cette année. Qu’elles sont tes cyclos au programme l’an prochain ?

  2. Ouais avec Alban vous avez bien fait de ne pas faire le déplacement! Dommage que la météo soit venue tout faire foirer car le parcours et l’organisation sont sympas.
    Quand j’ai pris le caillou, dès que j’ai été arrêté premier réflexe = regarder si je n’ai pas flingué ma roue, mais non pas une trace sur la jante, ouf!
    Le programme de l’an prochain n’est pas finalisé, mais bon il y aura sans doute la Scott 1000 Bosses, la Time ou les 3 Ballons, la Marmotte, l’Alpen Brevet ou le Gruyère Cycling Tour, les Cimes du Lac d’Annecy.
    @+

Laisser un commentaire