Et pendant ce temps là Ivan Basso…

Aujourd’hui la pluie glaciale m’a découragé d’aller sur la route. Je me suis rabattu sur une séance de home trainer assez tranquille, histoire d’entamer ma préparation pour la saison 2009. Et oui, je remets les compteurs à zéro chaque 1er Novembre.
Au menu 1h à I1 avec 3×8′ à I2 à 90rpm environ, de quoi transpirer un peu et ne pas faire une séance « vide », sans aucun travail qualitatif.

Graphique capteur de puissance SRM

Et pendant ce temps là Ivan Basso…
Récemment Greg LeMond critiquait la démarche de transparence de Lance Armstrong (voir ici), déclarant en substance que publier ses données hématologiques et biochimiques était bien moins intéressant que de publier ses courbes de puissance. Selon Greg LeMond le dopage peut passer inaperçu dans les résultats d’analyses sanguines, mais est difficile à camoufler avec l’analyse parallèle de l’évolution des données de puissance.
Il y a quelques jours La Flamme Rouge a mis en ligne un lien permettant d’avoir accès aux courbes SRM des séances d’entrainement de Ivan Basso.

Ivan Basso à la Japan Cup 2008

Ivan Basso exauce donc le souhait de LeMond et publie sur le web les données de ses entrainements, entendant ainsi prouver qu’il est propre et qu’il effectue son retour à l’eau claire…
Effectivement il y a pas mal de fichiers en ligne, même si toutes ses séances ne figurent pas. On peut ainsi voir sa sortie du 19 Octobre, 1 semaine avant son retour à la compétition à la Japan Cup (26/10-3ème).

Courbe de puissance SRM Ivan Basso

6h15 à 220W de moyenne, avec 2×4 répétitions d’une côte de 6’30 à 430W environ. On voit qu’il baisse un peu de pied quand même au fur et à mesure, de 440W à la première ascension à 420W à la dernière…
Commentaire de l’entraîneur : « Dernière séance d’entraînement significative d’Ivan avant son retour à la Japan Cup ». Je suis rassuré, ce n’était pas une séance de décontraction !

Laisser un commentaire