Monaco

Gimenez

Après un gros orage ce matin et un APM à Monaco en famille, je pars en début de soirée pour une séance de Gimenez dans le Col de la Madone. L’avantage c’est que la température n’est plus que de 24°C. L’inconvénient, les jambes seront sans doute lourdes après avoir pas mal piétiné dans la vieille ville…

Séance de Gimenez dans le Col de la MadoneAprès un court échauffement sur la route de la plage, au milieu des embouteillages, c’est parti pour les 9x[1’I5+4’I3].
Pour rappel I5=100% de la PMA, donc pour moi environ 380W, et I3=60-70% PMA, soit 260W (68% PMA).

D’emblée, les jambes tournent bien. La sensation de fraîcheur y est sans doute pour beaucoup! L’autre jour je me demandais combien on perdait de watts à cause de la chaleur excessive. La réponse aujourd’hui: +20W en baissant de 31 à 24°C, soit environ 3W/°C!
Bien sûr, l’exercice n’est pas le même que la dernière fois où j’étais plutôt monté en SST, mais la perception de l’effort est à peu près identique, voire même moins dure pour ce Gimenez…

Les minutes à I5 passent bien, surtout quand il y a de la pente. Il suffit alors de remettre une ou deux dents et de se mettre en danseuse pour atteindre les 380W sans trop changer de cadence de pédalage. Le contre-exercice à 260W me permet de bien récupérer, un peu trop sans doute. Quasiment aucune dérive de fréquence cardiaque, la prochaine fois je viserai plutôt les 270W.

Au bout des 45min, avec 291Wmoy mon record personnel de la montée est encore possible, donc j’enchaîne sur une 10ème répétition et quelques minutes de plus au seuil, ce qui me donne en passant un CP20 à 297W.

Laisser un commentaire