Gimenez

Ce soir je me suis lancé dans ma première séance de Gimenez sur home trainer. J’y pensais depuis longtemps, mais je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer, il y avait sans doute aussi un peu d’appréhension.

 

Séance de Gimenez

Pour ceux qui ne connaissent pas, le modèle de Gimenez consiste à répéter 9 fois sur 45 minutes des pics d’exercice de 1′ à PMA et des contre exercices de 4′ à une intensité soutenue, soit 9x[1′(I5)+4′(I3)]. Selon F. Grappe, cette méthode constitue une séance d’Interval Training de référence car il est prouvé scientifiquement qu’elle permet d’augmenter les capacités aérobiques du coureur (Cyclisme et optimisation de la performance, p46).
Cette séance étant réputée exigeante, je me suis fixé des objectifs de puissance raisonnables afin d’être sûr de pouvoir terminer et d’éviter un échec préjudiciable au moral : contre exercice à 255-260W et exercice à 380-385W.
Au final sur les 9×1′ j’ai obtenu 387W de moyenne, en augmentant sensiblement sur les 2 dernières répétitions : 397W et 408W, ce qui prouve que j’aurais pu être un peu plus ambitieux. Ceci est confirmé par la faible dérive de la fréquence cardiaque en fin de séance. La prochaine fois je viserai donc les 390-395W, et si ça passe 400-405W la fois d’après, ce qui correspondra à ma PMA déterminée selon la méthode de Ric Stern.

Une réflexion sur « Gimenez »

  1. Pour cet exercice, il faut tenter de commencer tranquillement, c’est à dire commencer par des séances avec juste 5 répétitions puis 7 quand ça va puis 9. Le I3 doit être un peu tiré vers le haut et le I5 doit être au dessus du vrai I5 (avec une PMA à 450 watts, il est par exemple conseillé de faire des 1′ à 500 watts en Gimenez). J’ai trouvé un site où c’est bien expliqué : http://cyclismeetdependances.blogspot.com/2009/08/gimenez.html

Laisser un commentaire