Gruyère Cycling Tour 2008

Gruyère Cycling Tour

Prochain objectif : le Gruyère Cycling Tour 2008, Dimanche 31 Août à Bulle (Suisse).
Cette année exceptionnellement il n’y a pas de grand parcours, à cause de travaux. C’est dommage car j’avais une revanche à prendre sur l’an passé où j’avais tout simplement terminé dernier après un bris de chaîne et plusieurs kilomètres à pied…
Du coup je m’aligne sur le parcours moyen (125km – Dénivelé 1980m), ce qui change pas mal la préparation et le type d’effort. Au lieu d’une cyclosportive de montagne, c’est une course de 4h08 environ qui nous attend :

Tableau de marche Gruyère Cycling Tour 2008

J’ai prévu un tableau de marche en conséquence, ce sera à bloc façon course FFC. C’est la première fois de l’année que je me prépare pour une course, c’est sympa il y a une excitation inhabituelle. Au lieu de rouler tranquille toute la journée les yeux rivés sur le SRM, le but sera plutôt de mettre les watts d’entrée…
Il faudra prévoir un bon échauffement et un bon placement sur la ligne de départ pour pouvoir accrocher le bon wagon entre Bulle et le pied du premier col.
Le Jaunpass constituera ensuite le seul vrai col de la journée, mais avec seulement 11,1km à 5,3%. L’objectif sera de monter à 260W afin de basculer bien placé au sommet. Pas question de s’arrêter au sommet qui sera de toute façon embouteillé, j’emporterai assez de boisson pour aller jusqu’au Pillon.
Descente sinueuse mais rapide jusqu’à Gstaad où j’espère accrocher un groupe pour m’emmener sur les premiers kilomètres en faux plat qui suivent.
Ensuite ascension du Col du Pillon, assez facile, et passage au pied de l’Oldenhorn (3122m) où je m’arrêterai pour faire le plein.
La descente jusqu’aux Diablerets sera ensuite très rapide (à peine 5km), puis ce sera le faux plat descendant jusqu’au Sepey, il faudra être dans un petit groupe.
L’ascension du Col des Mosses est ultra-courte, c’est plutôt une grosse côte, toujours prévue à 260W.
Ensuite viendra la longue descente en faux plat jusqu’à Bulle, façon Col du Lautaret – Bourg d’Oisans, où il faudra toujours pédaler et bien s’abriter.

J’ai adapté mon entrainement des 2 semaines précédentes, en privilégiant l’intensité par rapport à la quantité. Mes longues sorties ne font plus que 4h15 au lieu de 7h00, sacré changement !

Courbe SRM - Capteur de puissance de cyclisme

Dimanche j’ai fait des intervalles simulant globalement les efforts de la course : 35’@260W – 20′ repos – 25’@260W – 20′ repos – 25’@260W, avec un parcours accidenté (1202m de dénivelé pour 112km).
C’est sympa d’abandonner un peu les sorties façon « Gros Diesel » pour des sorties musclées, et puis le changement redonne un peu de motivation.

4 réflexions au sujet de « Gruyère Cycling Tour 2008 »

  1. Salut,

    Cette fois la météo devrait être avec toi pour la gruyere. Soleil et douceur au programme!!cool.
    Moi ça sera encore une sortie d’entrainement avant la Vosgienne du 7 septembre.
    Pour l’instant je suis tjrs avec mon powertap, mais quelquesoit les exos que je fais avec ( PMA, gimenez, force…) je plafonne niveau watts.
    A+
    Alban

  2. Ouais c’est clair il fait super beau. Dommage pour le coup qu’il n’y ait pas de grand parcours.
    J’ai été faire une reconnaissance hier, ça s’annonce pas mal, mais j’ai été malade pendant toute la semaine, donc je ne sais pas trop si les watts seront là…

    Je crois que même avec un capteur de puissance on finit par plafonner niveau performances, sauf si on a le potentiel et le temps de s’entrainer à volonté !

Laisser un commentaire