Photo Viking 76

La Viking 76 2013

Dimanche 06 Octobre 2013
175km – 1100D+
Environ 250 partants

Courbe SRM Viking 76Le beau temps est au rendez-vous pour la dernière cyclosportive de la saison.
700 cyclosportifs environ sont au départ de la Viking 2013, grosse organisation une nouvelle fois soutenue par le département de Seine Maritime.

On doit être aux alentours de 250 pour le grand parcours de 175km, dont quelques grosses écuries comme l’équipe de DN1 du VC Rouen 76.

Photo Viking 76Le départ est donné à l’heure, avec relativement peu de brouillard contrairement à d’habitude. On voit à plus de 20m, yes!
Vendredi j’avais repéré les 25 premiers kms, tout plats sur des routes larges et sans vent. Dans ces conditions, pas la peine de trop s’énerver pour remonter en tête rapidement. Les berges le long de la Seine sont quand même parcourues à 40-45km/h au compteur et certains tirent déjà la langue.

A Duclair les organisateurs ont la mauvaise idée de ne pas faire monter la côte et de la remplacer par un long faux plat pas trop sélectif. Le peloton est compact, les chutes se succèdent avec parfois de beaux empilements de vélos dans le fossé. Pas trop de mal apparemment, heureusement.

Aux environs de Fréville je commence à remonter le paquet, qui doit encore comporter 200 unités. Juste à temps pour la 1ère côte, après 45min de course. Les Elites ont décidé de visser devant, le ménage est vite fait. Au sommet on ne doit plus être qu’une centaine environ.
Les 60 minutes suivantes sont intenses, avec un bon 300W NP, et le 51×12 est souvent un peu juste. Il faut dire que le compteur flirte régulièrement avec les 50km/h…
Vers Bolbec le parcours emprunte de grandes routes et dans un long faux plat en ligne droite ça finit d’exploser.
Perdu, cette fois je me retrouve à l’arrière, dans un groupe d’une quinzaine lâché à la pédale. On chasse les 40 hommes de tête pendant une bonne 1/2h (295W NP), en les ayant toujours en point de mire à 30s environ, mais pas moyen de rentrer.

L’année prochaine il faudra que j’emprunte une paire de Zipp 808, car j’ai trouvé que les Cosmics Carbone étaient un peu légères pour un tel parcours… Ou alors carrément une lenticulaire à l’arrière? Et un 11 aussi pour éviter d’être tout le temps à 100-110rpm!

Je finis par me relever après 2h30, 39km/h de moyenne au compteur. Impossible de tenir un tel rythme sur 175km. La plaine et la montagne ce n’est pas le même sport. Pour être performant dans ce style de parcours il faudrait faire des courses FFC régulièrement…

Après 20 bornes en facteur en profitant du soleil, un peloton d’une trentaine me passe en trombe un peu avant le ravitaillement.
Quelques kms après je me mets bien au chaud dans un groupe qui a l’air de bien tourner mais sans trop bourriner. Bon choix, on roulera correctement jusqu’à l’arrivée, ça discute pas mal pour rompre la monotonie du parcours.

Après une dernière chute un peu gag dans la descente de Duclair (sur la séparation entre les 2 côtés de la chaussée pour ceux qui connaissent), on passe la ligne d’arrivée pour la 90ème place.

173km – 4h54 – 1100D+ – 253W NP – 3658kJ – 304TSS
Bon ben ça, c’est fait!

La saison 2013 se termine sur une belle journée de vélo, avec une grosse parties de manivelles et du soleil. Cosmics Carbone, 50km/h en file indienne sur le plat: des sensations que je n’avais pas eues depuis longtemps (dernière cyclo de plaine il y a… 1 an et demi).
Vraiment bravo à l’organisation, avec beaucoup de motos, des signaleurs partout et une bonne logistique de départ et d’arrivée.

Allez, il y a quand même des choses à améliorer:
– En 2014, réduire la taille de la plaque de guidon, le format A3 c’est un peu gros
– Revoir les plateaux repas et sous traiter à l’Etale
– Prêter un peu de beau temps aux organisateurs de la Conquérante.

Et maintenant repos…

Laisser un commentaire