Profil Etape du Tour 2015 Saint Jean de Maurienne - La Toussuire

L’Etape du Tour 2015

Dimanche 19 Juillet 2015
138kms – 4350D+
15000 partants

Cette année pour la 1ère fois je prends le départ de l’Étape du Tour, entre Saint Jean de Maurienne et La Toussuire.
Le parcours est musclé, avec 138kms et 4350D+: départ par le Col de Chaussy, Vallée de la Maurienne, Col de la Croix de Fer par le Glandon, Col du Mollard et ascension finale vers La Toussuire. Un bel itinéraire avec seulement 28kms de plat, et pas d’interminable descente comme le Galibier – Bourg d’Oisans 😉
Niveau logistique c’est parfait avec un départ et une arrivée séparés de 15kms seulement: pas de galère de voiture ou de transfert en car à l’horizon…

 

 

Le samedi ça commence mal, ASO a eu la bonne idée de situer la remise des dossards à La Toussuire.
Après les 3h de route pour venir de Villars, 15000 dossards à retirer = 15km d’embouteillages pour monter de Saint Jean de Maurienne, bien joué. 1h30 en mode périphérique à l’heure de pointe. En haut c’est la débandade: voitures abandonnées à 5kms du sommet et poursuite à pied ou à vélo vers le Village!
Heureusement que les bénévoles sont sympas et efficaces, ça compense le foirage d’ASO!

Stand SRM à l'Etape du TourA l’entrée du Village je tombe sur le stand de SRM, ça parle anglais mais l’essentiel est là: PC8 disponible chez Matsport, mais avec 8 semaines de délai. Et vu que beaucoup de monde leur réclame la possibilité de suivre une trace GPS à l’écran (idéal en vacances ou en déplacement sur des routes inconnues), c’est une évolution de firmware qui est prévue pour 2016!

Vu le méga bordel pour retirer les dossards et l’heure tardive (20h…) j’assure le coup pour le lendemain: la nuit ne se fera pas avec le reste du GTN à Saint Sorlin d’Arves mais dans la vallée à Hermillon, village dans lequel la circulation ne sera pas coupée toute la journée!

Land Rover Defender HermillonAprès une nuit sans histoire en tente, le réveil sonne à 5h45, ça pique. 6h30, c’est parti pour rejoindre la ligne de départ.
Les routes sont coupées, gendarmes ou bénévoles en poste à chaque carrefour, impressionnant. Deux hélicoptères tournent déjà pour filmer la journée. La puissance de feu d’ASO est incomparable!

Départ de l'étape du tour 2015Je pars du Sas 4, derrière Romain et Kevin (Sas 2), mais devant Hubert et Christophe.
Il y a un peu de tout: des coursiers, des touristes. Vélos de 500 à 15000€. Les britishs en général sont suréquipés, surtout par rapport à leur niveau d’entraînement. Le peloton est beaucoup plus international qu’à La Marmotte, et la langue officielle n’est pas le flamand mais bien l’anglais.
Les dossards portent le nom et la nationalité du coureur, autre détail sympa. Le drapeau des 2 devant moi est inconnu, c’est juste des Mongols qui sont venus exprès d’Oulan Bator pour la course… un truc de dingue!

7h32 c’est parti pour 3-4kms de plat avant d’attaquer la 1ère difficulté du jour, le Col de Chaussy (15,4kms à 6,3%). J’ai décidé de partir fort, entre 280 et 300W, pour revenir sur les coursiers des premiers sas et avoir une chance d’attraper un bon groupe pour la seule vallée du jour.
Sauf que malgré les départs échelonnés ça bouchonne pas mal dans la montée et il faut sans cesse slalomer entre ceux qui sont déjà cuits. ASO pourra améliorer son processus d’attribution des dossards…
Les jambes tournent bien, et j’atteins le sommet sans encombre.

Petite pause au ravito pour remplir un bidon et c’est parti pour la descente.
Après quelques centaines de mètres il y a déjà un coureur dans le fossé + perf + coquille + SAMU + hélicoptère en approche, ça calme. Le bitume est en mode France, bien défoncé de partout. Quand on vient direct de Suisse, ça fait drôle.
Bref prudence même si la circulation est neutralisée. A noter que les anglophones sont dans l’ensemble moins suicidaires que ces bourrins de flamands. Vu le nombre de partants ça aurait pu être pire côté chutes!

La vallée entre La Chambre et Saint Etienne de Cuines se passe sans encombre, à l’abri dans les roulettes et sur un rythme globalement correct.

La chaleur est déjà là pour la 2ème ascension, le Col de la Croix de Fer par le Glandon (22,4kms à 6,9%). C’est le moment de s’économiser un peu, 240-260W pour ne pas finir carbonisé. Il y a tellement de supporters partout que je finis par passer la borne Strava avant de pouvoir m’arrêter faire pipi: du temps de perdu pour le KOM mais du poids en moins 😉
Globalement jusqu’ici tout va bien, même si le dernier kilomètre et ses pourcentages >10% sont un peu raides en 36×29…
316/4579 au segment Strava, pas mal en gérant pour la suite.

Nouvelle descente sur une route tortueuse et en mauvais état. Heureusement ça a commencé à écrémer et il n’y a quasiment plus de bouchons. On embraye ensuite sur le Col du Mollard (6kms à 6,8%), simple formalité avant de redescendre vers Saint Jean de Maurienne. Il fait de plus en plus chaud, heureusement qu’il y a des locaux sympas pour nous arroser avec leurs jets d’eau 😉

La Toussuire Etape du Tour 2015A peine en bas, il faut enchaîner avec la montée finale vers La Toussuire (18kms à 6,1%). Peu de pourcentages, mais en plein soleil, 40°C en bas…
Surchauffe, je suis obligé de lever sérieusement le pied malgré des arrosages répétés au bidon et au jet d’eau.
Le zéro offset automatique du Garmin a une nouvelle fois fait des siennes et je me retrouve à moins de 130W affichés, n’importe quoi!
La montée est bien moins difficile que l’Alpe d’Huez, il suffit juste d’être patient pour arriver au bout des 18kils d’ascension…

Selfie à l'arrivée avec KevinLigne d’arrivée franchie en 6h48 temps compteur, 1250ème place environ sur 15000. Bien carbonisé par la chaleur 🙁
Granfondo Team NormandieKevin a mis 20 minutes de moins et termine dans les 800, Romain et Hubert ont mis un peu plus de temps. Christophe a renoncé dans la montée finale.

Une journée épique de vélo, la seule cyclo au programme de 2015! Respect à ASO pour l’organisation sans faille de la journée de course, et merci à la Gendarmerie et aux bénévoles 😉

Laisser un commentaire