Mosquée Koutoubia

Marrakech

Premier jour

Tout a commencé par une envie de chaleur et de soleil en plein milieu de l’hiver. Couper le milieu de la semaine à Villars par quelques jours au Maroc 🇲🇦, pourquoi pas?

Gare CFF d'Aigle
Gare CFF d’Aigle

Notre premier voyage depuis… longtemps commence par prendre le train jusqu’à Genève. Les trains sont à l’heure suisse, les prix aussi.

Aéroport de Genève
Aéroport de Genève

3h de vol plus tard, nous voici arrivés à Marrakech après avoir survolé les montagnes enneigées de l’Atlas. A l’heure actuelle, il y a plus de possibilités de ski ici que dans les Alpes…

Aéroport de Marrakech Ménara
Aéroport de Marrakech Ménara

La grisaille nous attend à la descente de l’avion, mais on ne va pas se laisser démoraliser… Une demi heure de taxi et nous sommes à l’hôtel!

Hôtel Pullman Marrakech Palmeraie Resort & Spa
Hôtel Pullman Marrakech Palmeraie Resort & Spa

Le Pullman Marrakech Palmeraie est situé à l’extérieur de la ville, au calme, sur la route de Fès. Merci les points Accor Platinum pour l’hébergement en hôtel 5*…

Lobby de l'hôtel
Lobby

Les chambres sont dispersées dans le jardin, au milieu des palmiers et des orangers.

Chambres dans le parc
Chambres dans le parc

Le spa tend les bras à Madame: hammam, massages…

Spa
Spa

Mais on n’a pas fait tout ce chemin pour rester à l’hôtel!

Deuxième jour

La navette nous dépose à proximité de la place Jemaa el-Fna. Dépaysement garanti.

Mosquée Koutoubia
Mosquée Koutoubia

Le minaret de la Koutoubia sert de point de repère aux touristes pour se repérer dans le dédale de ruelles des alentours. Construite au XIIème siècle, elle est juste magnifique! La mosquée en elle-même ne se visite pas, il faut se contenter de l’admirer de l’extérieur.

Place Jemaa el-Fna
Place Jemaa el-Fna

La place Jemaa el-Fna est toujours aussi mythique, avec ses charmeurs de serpents, ses échoppes et ses stands de jus de fruits pressés.

Stand à jus d'orange
Stand à jus d’orange

Le souk est là, tout proche, avec ses multiples tentations pour Madame…

Place Jemaa el-Fna
Place Jemaa el-Fna
Souk
Souk

Les ruelles sont peu fréquentées ce matin, le repérage est plutôt tranquille.

Olives, dattes & épices
Olives, dattes & épices
Ruelle
Ruelle

La majorité des boutiques sont petites et colorées, on peut y trouver tout et n’importe quoi.

Epicerie
Epicerie de la médina

Les Tombeaux Saadiens sont faciles à atteindre à pied depuis Jemaa el-Fna. Le mausolée datant du XVIème siècle abrite les tombes d’une soixantaine de Saadiens, dont ceux de grand sultan Ahmed al-Mansur Saadi (1578-1603) et sa famille.

Tombeaux Saadiens
Tombeaux Saadiens
Tombeaux Saadiens
Tombeaux Saadiens

Cette première visite nous donne un aperçu des bois sculptés et stucs typiques de l’époque. Superbe!

Tombeaux Saadiens
Tombeaux Saadiens
Tombeaux Saadiens
Tombeaux Saadiens

Les sépultures sont en marbre de Carrare (Italie). Apparemment sa réputation était déjà aussi grande il y a 500 ans qu’après le Débarquement

Salle des Douze Colonnes
Salle des Douze Colonnes

La salle des Douze Colonnes abrite la tombe du sultan fils Ahmed El Mansour.

Vous prendrez bien une orange?
Vous prendrez bien une orange?

Un conseil pour la visite des Tombeaux Saadiens: ne prévoyez pas trop de temps car c’est finalement assez rapide, et évitez les horaires les plus fréquentés car il y a beaucoup de touristes.

Pas encore assez fatigués, on enchaîne sur la visite du Palais de la Bahia, tout proche de là.

Palais de la Bahia
Palais de la Bahia

D’une superficie de 8 hectares, il se visite beaucoup plus longuement. La Grande Cour de 50m x 30m en marbre de Carrare et zellige vaut le détour. Surtout que c’est là que se trouvent les chambres des concubines du harem du palais!

Palais de la Bahia
Palais de la Bahia

150 pièces seulement et quelques dizaines de jardins et patios. La grande vie!

Palais de la Bahia
Palais de la Bahia
Palais de la Bahia
Palais de la Bahia

De temps en temps il y a quand même une cheminée qui traîne pour se chauffer durant les rudes hivers marrakchis (10°C minimum).

Après cette première prise de contact (10km de marche…), retour à l’hôtel pour un repos bien mérité!

Une des 3 piscines de l'hôtel...
Une des 3 piscines de l’hôtel…

Le détour par la piscine est assez court, car l’appel du bar est le plus fort (on ne se refait pas!)

Bar
Bar

Happy Hour chaque soir de 18h à 20h, si ce n’est pas une incitation à l’alcoolisme ça! Et puis ce n’est pas comme si les mojitos faisaient 1/2L…

Mojito
Mojito

Le restaurant nous tend enfin les bras pour un bon petit tajine et un peu de vin local…

Bonne nuit!
Bonne nuit!

Troisième jour

Après une nuit réparatrice, Marrakech nous attend pour la troisième journée.

Le Jardin Majorelle nous accueille dès le début de matinée. Fondé par l’artiste peintre français Jacques Majorelle (1886-1962), puis sauvé par Yves Saint-Laurent, le jardin botanique s’étend sur une superficie de 1 hectare.

Jardin Majorelle
Jardin Majorelle

Si vous cherchez un endroit calme au milieu de l’agitation de Marrakech, c’est ici qu’il faut venir!

Jardin Majorelle
Jardin Majorelle

La villa abrite le Musée Berbère, inauguré en 2011. Petit, ce musée est juste superbe. Visite obligatoire!

Musée Berbère
Musée Berbère

La salle réservée aux parures est somptueuse et vaut à elle seule le détour. Dommage que les photos soient interdites…

Musée Berbère: Salle des Parures
Musée Berbère: Salle des Parures

A la sortie du musée, les cactus vous attendent…

Jardin Majorelle
Jardin Majorelle

Bon, ce n’est pas le tout mais il est déjà temps de rentrer à l’hôtel: Madame à piscine pendant que je pars pour une séance de course à pied dans la Palmeraie (voir ici).

Annakhil

11,5kms plus tard, je suis de retour juste à temps pour aller au Spa: hammam et massage au programme, le top après 1h dans le désert…

Spa
Spa

Les 2 mojitos obligatoires du soir (voir plus haut) nous envoient vite au lit…

Quatrième jour

Pour bien démarrer la journée, rien de tel qu’un peu de sport! Direction la salle de fitness pour tourner les jambes sur une de leurs maudites machines Technogym!

Salle de fitness
Salle de fitness

Heureusement que Netflix a maintenant un mode déconnecté. Sinon l’ennui mortel est garanti. Et puis les watts affichés sur le moniteur sont justes délirants…

De retour en ville, on démarre par la Medersa Ali Ben Youssef. Cette école coranique fut édifiée vers 1570 par les saadiens. Elle disposait de 132 chambres et pouvait héberger jusqu’à 900 étudiants.

Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef

Le confort est du genre spartiate. Mais bon, ils n’étaient pas là pour rigoler.

Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef

Chambres tout confort à tous les étages…

Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef

Les toilettes de l’époque ont été (légèrement) modernisées et possèdent un charme certain!

Medersa Ben Youssef
Medersa Ben Youssef

A quelques ruelles de là se trouve le Musée de Marrakech. Donc la visite ne pouvait être ratée, avant de s’engouffrer dans les souks pour rallier Jemaa el-Fna.

Sa réputation est plutôt moyenne dans les guides, et pour tout dire les objets présentés oscillent entre le poussiéreux et le kitsch. Parfois les 2 en même temps.

Musée de Marrakech
Musée de Marrakech

Bref, rien de bien enthousiasmant, à part le bâtiment en lui-même qui mérite le coup d’œil.

Musée de Marrakech
Musée de Marrakech

Au cas où, les peintures sont pour la plupart à vendre…

Defender de la Sûreté Nationale du Maroc
Defender de la Sûreté Nationale du Maroc

Après avoir failli terminer en prison pour avoir pris une photo du Defender, la navette nous ramène à l’hôtel.

De retour dans la chambre, une invitation pour le cocktail Platinum nous attend:

« Mr le Directeur de l’établissement serait honoré de faire votre connaissance à la réception qu’il organise pour les clients fidèles d’AccorHotels. »

Bon ben d’accord alors, s’il y a à boire et des petits fours…

Pullman Marrakech Palmeraie
Pullman Marrakech Palmeraie

C’est mort, on va encore trop boire et trop manger!

Cocktail VIP
Cocktail VIP

Cinquième jour

Avec l’avion vers midi, j’ai le temps de claquer une ultime séance de course à pied pendant que Madame fait la grasse matinée.

Palmeraie
Palmeraie

Direction la Palmeraie, pour une nouvelle heure easy avant de tout remballer et de sauter dans le taxi pour l’aéroport.

Taxi!
Taxi!

Après l’inévitable Mercedes 300D de 872 000kms de l’aller (compteur certifié!) et son chauffeur pilote de rallye, tout se passe bien et on saute dans l’avion de retour vers Genève!

Une réflexion au sujet de « Marrakech »

Laisser un commentaire