Pré-fatigue lactique et tempo

Sortie route courte mais intense aujourd’hui: 2h@252W NP, et sous le soleil en plus! Bon OK il faisait -2°C au départ, mais c’est quand même mieux que pluie et vent! Et ici on a de la chance, ni neige ni verglas, pourvu que ça dure…

Montfiquet
Montfiquet

La séance d’aujourd’hui est d’un type totalement inédit pour moi:
– Échauffement progressif 20′ de 160 à 280W avec sur la fin 2x20s@450W
– 3x[6x(30″@500W+1’30@180W)+4’@180W]
-2x[15’@270W-85rpm+5’@180W].

-2°C: sortez couvert!
-2°C: sortez couvert!

Du fractionné avec des efforts à 500W, c’est simple je n’en ai jamais fait! Du coup j’ai un peu de mal à me caler sur cette nouvelle intensité. En faux plat c’est assez facile, en danseuse avec un braquet conséquent, mais sur le plat c’est juste bizarre. Et au total ça doit faire quelque chose comme 9’@500W, donc c’est physique. Avec mon bonnet sous le casque et mes 4 épaisseurs je me sens un peu comme un Bibendum Michelin, question style c’est pas trop ça…

Courbe SRM
Courbe SRM

La suite est plus classique pour moi, avec 2×15′ au seuil. Facile (ou presque)!

Une réflexion sur « Pré-fatigue lactique et tempo »

  1. Ce travail lactique en complément du sprint te sera bien bénéfique pour encaisser les accélérations du peloton lors de tes premières courses! Et puis 275w moy ensuite à 166 puls pas mal et belle adaptation cardio vu la préfatigue réalisée avant!
    Le coach est content! 🙂

Laisser un commentaire