Time Megève Mont-Blanc 2011

Reconnaissance de la Time Megève Mont-Blanc

Que faire le lendemain d’une cyclo courue à bloc? Un décrassage sur le grand parcours de la Time Megève Mont-Blanc 2011!
Transfert depuis la Scott 1000 Bosses le dimanche après midi en direction de Sallanches pour une session de récupération à l’hôtel devant Stade 2. La vue suffit à me motiver pour une nouvelle chevauchée le lendemain…

Sallanches
Vue de l’Hôtel Ibis de Sallanches

2h à glander sur le lit les jambes surélevées, chaussettes de compression, le top! Après un nettoyage du vélo et un repas (diététique) pour recharger les réserves en glycogène (crudités, dinde, riz, laitage, tarte aux fruits, San Pellegrino) je me mets au lit de bonne heure car le lendemain le départ est prévu aux alentours de 7h30.

Centre de Sallanches
Centre de Sallanches

Cette année le parcours de la Time est modifié, le départ a lieu de Sallanches, en direction de Cluses, Scionzier, Col de la Colombière, Saint Jean de Sixt, Thônes, Col de la Croix Fry, La Clusaz, Col des Aravis, Flumet, Col des Saisies par Crest Voland et enfin retour à Megève par le traditionnel faux plat.

Sortie de Sallanches
Sortie de Sallanches

Le soleil est au rendez-vous même si la température ne dépasse pas les 10°C au SRM.
Le départ de Sallanches en direction de Cluses sera ultra rapide, par la grande route de la vallée. Sans doute du 45-50km/h au compteur pour ceux qui voudront faire la course…
Un local qui m’a rattrapé dans les premiers kms me fait une frayeur en me disant que traditionnellement le Col de la Colombière n’ouvre que fin mai. je me sens un peu con car je n’avais même pas envisagé cette possibilité… Finalement il s’avère que la DDE a ouvert la route il y a 2j, la chance est avec moi!

L’ascension du Col de la Colombière (1613m-16km-1100D+) commence dans le village de Scionzier.

Pied du Col de la Colombière
Col de la Colombière

La route serpente tranquillement entre les sapins, constituant une bonne mise en jambe avant l’arrivée au Reposoir, qui marque le début réel des hostilités.

Scionzier
Le Reposoir

A la sortie du village on aperçoit le col encore distant de plusieurs kms. La route monte dès lors en quasi ligne droite, donnant l’impression d’être scotché en bitume.

Sortie du Reposoir
La sortie du Reposoir

Il y a quelques passages un peu plus raides, mais rien de bien terrible vu que c’est la première ascension de la journée.

Sommet du Col de la Colombière
Haut du Col de la Colombière

La DDE a refait la route par endroit, c’est du billard. Le 1er ravitaillement de la course sera placé au sommet du col, après environ 1h45 de route.

Descente du Col de la Colombière
Descente du Col de la Colombière

Ensuite c’est une belle descente jusqu’au Grand Bornand, le bitume est bon sauf dans la traversée du Chinaillon où il y a quelques nids de poule. A la sortie du Grand Bornand un bon faux plat vous remettra les idées en place avant d’arriver à Saint Jean de Sixt, où on rejoint la parcours traditionnel (descente des Aravis).

Les Villard sur Thônes
Les Villards sur Thônes: ligne droite à 80km/h…

L’arrivée à Thônes marque le début de la 2ème difficulté, le Col de la Croix Fry (1467m-11,3km-800D+).

Thônes
Thônes

Les premiers kms sont assez sévères, j’ai toujours un peu de mal à me remettre en route après une bonne descente. La traversée de Manigod s’apparente à un peu de cyclocross, il n’y a plus du tout de revêtement sur une bonne centaines de mètres. Apparemment la route devrait être refaite d’ici début juin, heureusement.

Sortie de Manigod
Sortie de Manigod

Après le village il y a 1 ou 2kms assez durs, puis c’est à nouveau plus roulant jusqu’à la fin.

Col de la Croix Fry
Col de la Croix Fry

Le 2ème ravitaillement au col, après environ 3h15.

Sommet du Col de la Croix Fry
Sommet du Col de la Croix Fry

A priori pas besoin d’enfiler de coupe vent pour la descente, vu qu’il n’y a que 5kms jusqu’à La Clusaz. La route est correcte, avec 2-3 saignées sur le haut.

Dans ce sens le Col des Aravis (1486m-3,8km-238D+) n’est qu’une formalité au milieu de paysages superbes.

Sommet du Col des Aravis
Sommet du Col des Aravis

Le 3ème ravitaillement sera positionné au sommet, après environ 3h40. J’en profite pour m’arrêter recharger les bidons et boire un Coca.

La descente par contre est beaucoup plus périlleuse. Bonne dose de lucidité nécessaire pour le tunnel, les virages qui se referment avant La Giettaz et le chaussée défoncée tout du long. Un vrai désastre…

Tunnel dans la descente des Aravis
Tunnel dans la descente des Aravis

Flumet se situe à la bifurcation du moyen et du grand parcours.

Flumet
Flumet

Cette année pas de passage dans les Gorges de l’Arly, on enchaîne direct le Col des Saisies (1650m-13,7km-800D+), avec le traditionnel détour par Crest-Voland.

Flumet
Premiers lacets à la sortie de Flumet

Il faudra envoyer dès la sortie de Flumet, car les premiers lacets font mal aux jambes. Arrivé à Notre Dame de Bellecombe l’itinéraire bifurque vers Crest-Voland, avec une petite descente et 100D+ en rab…

Replat dans le Col des Saisies
Replat dans le Col des Saisies

Juste avant de rejoindre la route directe, un replat dans la forêt permet de souffler un peu.

Col des Saisies
Col des Saisies

Puis c’est l’arrivée au sommet pour le dernier ravitaillement. Aujourd’hui c’est assez désert, normalement en juin il devrait y avoir plus d’ambiance!

Les Saisies
Les Saisies, fin de la dernière ascension

Je m’arrête de nouveau pour manger un sandwich au Jambon de Savoie et boire un Coca avant d’attaquer le retour vers Megève. La route est dans un état catastrophique, il faudra vraiment faire attention, surtout après près de 5h de course.

Les 10kms de Flumet à Megève sont toujours aussi pénibles, faux plat vent de face au programme… L’arrivée sera comme d’habitude jugée au Palais des Sports.

Belle journée de vélo au lendemain de la Scott 1000 Bosses, 5h51 de route pour 128km et 3300D+!

6 réflexions sur « Reconnaissance de la Time Megève Mont-Blanc »

  1. Salut ,

    J’ai trouvé ton site un peu par hasard. Et un autre hasard a fait que tu as terminé 157 et moi 158 à la scott … J’avais un maillot « l’equipe » Rouge, un Canyon et des lightweight si ca te rappelle quelque chose !
    Concernant ta reconnaissance de la TMMB, t’es un fou de faire autant de borne en montagne, le lendemain d’une telle cyclosportive !!!
    Enfin, je te tire mon chapeau bas, moi je n’ai rien fait, farniente uniquement mais je me suis rattrapé depuis.
    A+ sur une cyclo ou sur ton blog

    Jack

  2. Salut
    Je me souviens du maillot L’Equipe et aussi des Lightweight. J’ai fait le pacours de la Time en mode diesel, au début ce n’était pas prévu mais Air France a annulé mon vol de retour, donc j’avais 1 journée à occuper 😉
    En tout cas j’ai bien payé l’addition en cette fin de semaine, dès jeudi j’étais collé pour mes séances de HT, samedi j’ai même arrêté dès le 2ème intervalle, et aujourd’hui j’ai pété après 1h45 à la Flèche Normande…
    Donc la semaine prochaine c’est récup!
    @+

  3. Pour ton info, la montée sur Notre Dame de Bellecombe depuis Flumet ne se fera pas directement depuis les fameux lacets de Flumet dont tu parles. Il faudra remonter quelques km depuis Flumet en direction de Megève puis prendre la bifurcation vers Les Saisies, en évitant ainsi ces fameux lacets et passer des 128 km que tu as faits au 135 de la course de dimanche.
    En tout cas bravo pour l’enchaînement!

Laisser un commentaire