SRM Powercontrol 8 PC8

SRM PC8: le test

Mon PC8 a fini par arriver après 8 semaines d’attente, mais Matsport m’avait prévenu…

Pas de surprise avec la boite sobre et classe. Le pack de base comprend le PC8, une housse, le câble, le support de guidon, la notice de démarrage et une clé USB.

SRM PC8 Powercontrol 8La fabrication est soignée, le PC8 pèse dans la main: la qualité est au rendez-vous. L’aluminium lui donne un autre style que mon Edge 510. La Classe.

La clé USB siglée SRM contient les drivers ainsi que le vieux SRMWin et le Device Agent spécifique au PC8. Pas de trace de SRMX, le nouveau logiciel qui était en libre téléchargement en version bêta sur le site il y a quelques semaines…
Bizarre d’autant que quand je l’ai ouvert aujourd’hui sur mon PC j’ai pu faire la mise à jour vers la version définitive (3.0.173).
Vérification faite sur le site de SRM le lien vers la page de téléchargement des logiciels a disparu, même en ce qui concerne les firmwares. Pourtant la notice donne l’ancienne url qui est toujours valide… Étrange.

Le câble USB se fixe par un port propriétaire magnétique au dos du PC8: astucieux et efficace. Par contre le câble est beaucoup plus mou que les anciens et vu la longueur ça risque de faire des nœuds facilement.

Accueil SRM PC8 Device AgentLe logiciel SRM PC8 Device Agent permet de paramétrer facilement le PC8, notamment les différents écrans d’affichage (jusqu’à 4), avec un paquet de champs affichables simultanément.
Bizarrement l’option d’activation automatique du PC8 en cas de mouvement est activée. Vous mettez votre vélo dans la voiture, ça enregistre, vous prenez l’avion, pareil: ça va fumer sur Strava!

SRM PC8 Device AgentGrâce à un accord avec TrainingPeaks il est possible d’afficher aussi en direct les W NP et les TSS, cool!
C’est propre, c’est simple, c’est lisible, le parfait anti Garmin… Un affichage ergonomique, et un écran non tactile, merci SRM 😉
3 bon vieux boutons mécaniques et le tour est joué!

Pairage, 0 Offset, tout se passe bien sauf que mon vieux capteur de vitesse (millésime 2008…) est ANT et pas ANT+ donc non compatible. La prochaine sortie route me dira si les perfs du GPS sont meilleures à basse vitesse que celles de Garmin. Mais j’ai un gros doute!

Lors du 1er essai sur home trainer après 1 an de 510, l’ergonomie Made in SRM saute aux yeux:
– Le chrono se met en route et s’arrête avec la vitesse OU avec le pédalage, donc pas besoin d’appuyer sur pause en cas d’arrêt et pas de risque d’oublier de relancer.
– Un appui sur SET déclenche un nouvel intervalle, avec exactement les mêmes infos que dans le mode de base. Pas de page Lap moisie comme dans le 510 avec plein d’infos manquantes.
– Un nouvel appui sur SET stoppe l’intervalle et affiche pendant une vingtaine de secondes les principales moyennes. Malin, quand avec Garmin il faut attendre d’être rentré pour avoir le résultat de son CP5 😉

SRM X permet de synchroniser en direct les fichiers avec Strava et TrainingPeaks, et de les envoyer par email et ftp. Simple et pratique. Le PC8 est aussi Bluetooth et à terme sera WiFi. Bon là je vois moins l’intérêt, un bon vieux câble il n’y a que ça de vrai, et de toute façon il faut bien charger…

En conclusion mon premier avis est très positif. Le PC8 fait bonne impression, on sent que c’est un outil bien pensé et bien fabriqué. Mais il a quand même 2 gros défauts:
– Impossibilité à l’heure actuelle de suivre une trace bêtement affichée à l’écran comme sur tous les Garmin. Pour ceux qui roulent souvent loin de chez eux c’est une lacune quasi impardonnable…
– Le prix, astronomique. Au bas mot le double des autres!

Laisser un commentaire