Route Orsières Champex

Sur le parcours de la 3ème étape du Tour de Romandie

Pour ma grosse sortie de la semaine, j’ai choisi de faire une reconnaissance de la 3ème étape du Tour de Romandie (02/05/2014).

Parcours de la 3ème étape du Tour de Romandie 2014Si le départ (Villeneuve) et l’arrivée (Aigle) sont en plaine et proches l’une de l’autre, entre les deux il y a de quoi se faire plaisir sur des cols raisonnablement praticables à cette période de l’année.
Mon étape commence à Villars (1315m) par la descente finale vers Aigle (370m), puis la vallée du Rhône jusqu’à Martigny, le Col des Planches (1410m), la montée vers Champex-Lac (1470m), Monthey, la montée vers Les Giettes (1130m), puis la montée finale de Bex (370m) à Villars.

Profil de la 3ème étape du Tour de Romandie 2014Au total le parcours fait environ 3500D+ pour 150kms, avec des « petits » cols sur des routes peu fréquentées.

Première chose à faire en se levant, vérifier la météo en regardant par la fenêtre. En effet l’hiver fait un peu de résistance cette semaine et il fait 2°C avec une limite pluie-neige à 1500m. On va éviter de partir dans un raid suicide…
Le temps est couvert, mais sec. Il faudra juste bien se couvrir pour les descentes: corsaire, jambières par dessus, imperméable et gants longs. Tout devrait tenir dans les poches dans les montées…

Une fois la première descente passée sans encombres, la vallée jusqu’à Martigny me sert d’échauffement. Vent de face, il y a du monde sur la route cantonale, mais heureusement il y a la plupart du temps des bandes cyclables. La vallée du Rhône ressemble pas mal à celle de la Maurienne: nationale, autoroute, chemin de fer, usines. Bof.

Le pied du Col des Planches à MartignyLe Col des Planches démarre directement du centre de Martigny. L’ascension fait au total 9,5km avec une moyenne de 9,2%, sur une toute petite route. A vue de nez, les 1ères rampes sont bien à 15%, dur. J’ai le temps de placer un Gimenez complet, sur des bases de plutôt 250/350, avec encore de la fatigue résiduelle de dimanche. Et là après il restera encore 3 ascensions, donc il faut éviter d’arriver mort au 1er sommet!

Sommet du Col des PlanchesAu col on peut poursuivre jusqu’au Pas du Lein (1656m) ou descendre directement vers Sembrancher, ce que je fais. Jusqu’à Orsières, le parcours emprunte pendant 5,5km la route du Col du Grand Saint Bernard. Là c’est un peu le Lautaret côté Bourg d’Oisans, beaucoup trop de circulation. Mémo: Ne pas le monter à vélo!

Route Orsières ChampexLa route de Champex est aussi petite mais beaucoup plus roulante que celle des Planches. Le soleil fait son apparition par moment, ça réchauffe un peu car le fond de l’air est glacial. Les 10kms sont seulement à 7%, sans forts pourcentages. Ce sera la montée la plus facile de la journée.

Lac de ChampexJe profite du Lac pour faire une vraie pause et manger une banane et une grosse barre cacahuète, avant d’enchaîner sur la descente, une nouvelle fois sur une route étroite et sinueuse, très technique. Pas question de faire de la vitesse, ce qui contribuera à expliquer la moyenne neurasthénique de la journée (21,6km/h…).

MartignyDe retour à Martigny, la vallée est à reprendre en sens inverse, vent arrière cette fois. Il reste encore 1700D+. Un peu avant Monthey le parcours tourne à gauche en direction des Giettes. C’est plus court, mais c’est bien raide, 8km à 8% avec un petit replat au milieu. A sec, je fais le plein d’eau au cimetière de Vérossaz. Jusqu’ici les jambes tournent à peu près bien, le Garmin affiche le plus souvent 240-250W.

tour_de_romandie_gietteNouvelle descente périlleuse vers Monthey et le départ de la route du Pas de Morgins. Cett fois il faut traverser la vallée du Rhône pour atteindre Bex, point de départ de la dernière ascension. N’ayant plus de réserves, je m’arrête dans un bar pour un Bounty et un Coca. Il reste quand même 900D+, et sans ravitaillement possible.

Café Bar La Grange BexQuel que soit le pays et l’heure du jour, il y a toujours des poches en train de siroter un pichet de blanc et des demis de bière. Ici, 2 retraités en terrasse.

Le ChêneLa dernière montée est en terrain connu, la dernière fois que je l’ai faite c’était le 24 Décembre… A part les 1ers kms et leurs passages à 15%, c’est roulant et de moins en moins pentu jusqu’au sommet. La fatigue se fait sentir, mais pas d’écroulement, j’ai bien géré les watts et bien mangé toute la journée. Sur le dernier kilomètre avant Barboleuse, je me permets même de faire un peu de motorpacing derrière un tracteur.

Bilan du jour: 6h55, 145km, 3550D+
Merci Garmin pour les multiples erreurs dans le fichier, les trous dans les enregistrements, FC, W aberrants, etc. Les courbes sont inexploitables :-[
Après enquête sur les différents forums, il semblerait que ce soit un grand classique pour tous les utilisateurs d’Edge 510 et de capteurs de puissance. Avec Golden Cheetah j’ai recherché et compté 45 anomalies sur mon fichier. A titre de comparaison, au BRM200 de Rouen (8h d’enregistrement, SRM): 1 seule!
Je me suis donc résolu à mettre à jour le firmware de mon 510 (v3.0), en espérant que ces bugs aient été corrigés/améliorés et que la partie navigation reste exploitable, contrairement au désastre du firmware 2.6 de l’été dernier.

Laisser un commentaire